Accueil <  Procédures collectives <  Le mandataire judiciaire


Le mandataire judiciaire

 

Présentation

A venir...

Désignation

Lors du jugement d'ouverture, le tribunal désigne un mandataire judiciaire (L.621-4 al.3). Le nom et l'adresse du mandataire judiciaire désigné est porté à la connaissance des tiers par une publicité au RCS, au répertoire des métiers le cas échéant, au BODACC et dans un journal d'annonces légales (R.621-8).

Informations à communiquer au mandataire dès l'ouverture

Dès le jugement d'ouverture, dans le cas où il n'a pas été désigné d'administrateur judiciaire, le débiteur est tenu de signaler au mandataire judiciaire, tous ses établissements et d'en faciliter l'accès, de communiquer la liste du personnel ainsi que tous éléments permettant de déterminer les salaires et indemnités à payer (article R.622-2).

Le débiteur doit remettre au mandataire judiciaire l'inventaire de son patrimoine ainsi que la liste de ses créanciers, du montant de ses dettes et des principaux contrats en cours. Il l'informe des instances en cours auxquelles il est partie (article L.622-6).

Mission

Le mandataire judiciaire doit tenir informés le juge-commissaire et le ministère public du déroulement de la procédure (article L.621-8), notamment par un rapport dans les 2 mois de l'ouverture de la procédure. Il doit également prendre toute mesure pour informer et consulter les créanciers (article R.621-19).

Changement de mandataire judiciaire en cours de procédure

L'article L.621-7 prévoit la possibilité de demander au tribunal de changer le mandataire judiciaire, ou d'en adjoindre un, au cours de la procédure, soit d'office, soit sur proposition du juge-commissaire ou à la demande du ministère public.

Déclaration des créances

A partir de la publication du jugement, les créanciers dont la créance est née antérieurement au jugement d'ouverture, à l'exception des salariés, doivent adresser la déclaration de leurs créances au mandataire judiciaire dans le délai de 2 mois à compter de la publication au BODACC (article L.622-24).

Le mandataire est chargé d'avertir tous les créanciers connus (liste donnée par le débiteur), dans les 15 jours suivant le jugement d'ouverture, d'avoir à lui déclarer leurs créances (article R.622-21).

Une fois le délai de déclaration de créances éteint, le mandataire judiciaire procède avec le débiteur, et éventuellement les contrôleurs, à la vérification des créances, à l'issue de laquelle il établit la liste des créances déclarées avec ses propositions d'admission, de rejet ou de renvoi devant la juridiction compétente (article L.624-1). Cette liste est transmise au juge-commissaire qui statuera sur le sort des créances (article L.624-2).

Adoption d'un plan

A venir...

Fin de la mission

Le mandataire judiciaire demeure en fonction pendant le temps nécessaire à la vérification et à l'établissement définitif de l'état des créances (article L.626-24 al.2). Il rend compte de sa mission au juge-commissaire qui met fin à celle-ci, après avoir constaté l'achèvement de la vérification des créances et le versement des sommes dues aux salariés (article R.626-38 al.2).

En vertu de l'article L.626-25, le mandataire judiciaire peut être nommé commissaire chargé de veiller à l'exécution du plan.

Rémunération

A venir...

Liste des mandataires judiciaires établis dans le ressort du tribunal

Maître Jean-Paul JOUSSET

2 rue Adolphe Crespin

45000 Orléans

Téléphone : 02.38.54.27.71

Fax : 02.38.62.20.33


Maître Jean-Paul JOUSSET (étude secondaire)

5 rue Cour Jean Dupont

45200 Montargis

Téléphone : 02.38.54.22.65

Fax : 02.38.54.76.16


Maître Christian SAULNIER

6 bis rue des Anglaises

45056 Orléans cedex 1

Téléphone : 02.38.54.22.65

Fax : 02.38.54.76.16


En savoir plus ...

Organes de la procédure

Fiches juridiques